Deux tramways habillés des œuvres de Julien Colombier

Deux tramways habillés des œuvres de Julien Colombier, c’est le pari que font encore cette année 2022 Le Voyage à Nantes et la Semitan. Ils invitent l’artiste plasticien à investir les transports publics. Ce sont deux rames de tramway sur les lignes 1 et 3* qui portent chacune une œuvre de Julien Colombier.

Sous le titre Apesanteur, ces œuvres présentent des dessins très colorés, des taches jetées, des impressions. Une des rames nous livre une dominante de rouge et de vert. L’autre semble plus sombre, traversée de météorites, rouges, bleues, vertes, blanches, le tout sur fond noir.

Comme le rappelle Pascal Bolo, président de la Sémitan, lors de la visite de presse ce vendredi à l’entrepôt de l’hôpital Bélier. « La ligne 1 transporte 135 000 personnes par jour. Ce qui en fait la ligne de transport public la plus fréquentée, hors Paris. » 

Julien Colombier est peintre autodidacte. Il travaille essentiellement à l’acrylique et pastel gras. Ses supports vont de la toile au papier, en passant par le mur, le bois ou l’installation. Il travaille également pour la céramique ou la tapisserie.

La ville de Nantes traversée par l’art…

Le mouvement donné par l’artiste sera amplifié par la cinétique des véhicules, et l’œuvre prendra une autre allure lors des freinages et des accélérations.

Son œuvre colorée est fortement influencée par le monde du graffiti. Julien Colombier a notamment investi certains espaces de la Tour 13, l’art japonais, Matisse et Keith Haring.

C’est une entreprise de Saint-Herblain, Graphibus, qui assure l’adhésivage des véhicules sur les indications de l’artiste. Un savoir-faire particulier.

© Alain Moreau

L’univers de Julien Colombier est onirique, féerique et inquiétant. On y voit des jungles ou de forêts tropicales luxuriantes et colorées qui jouent avec les limites de la figuration et du décoratif. L’artiste répète ses motifs géométriques et végétaux de manière obsessionnelle. Il crée un environnement organique hypnotique pour le spectateur. Il travaille ses compositions comme des rythmes de musique, sur la base d’un motif récurrent, plusieurs autres venant petit à petit s’y superposer.

Ses œuvres sont des apparitions, les lumières et effets d’ombres, les correspondances de couleur créent une vitalité d’où naissent des mouvements et des flux.

Julien Colombier est né en 1972. Il vit et travaille à Bagnolet. Il est représenté par la galerie Le Feuvre & Roze (Paris).

*Les lignes 1 et 3 du tramway nantais desservent Beaujeoire-François Mitterrand et Neustrie Marcel Paul. On se souvient des œuvres sur transports publics des années précédentes. On peut retrouver l’ensemble ici.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
0:00
0:00